En ce temps de crise sanitaire, certains métiers, comme ceux de l’aide à la personne, se retrouvent en première ligne face au COVID-19. Charlène Lecesve , salariée du GEIQ 3M en tant qu’agent des services hospitaliers à l’EHPAD de Pontvallain a accepté de témoigner pour le GEIQ 3M et de nous raconter son expérience à travers une interview. Fleur, chargée de mission pour le GEIQ 3M et référente de Charlène lui a posé différentes questions.

Questions concernant le GEIQ 3M :

Fleur : Que faisiez-vous avant d’être salarié du GEIQ 3M ?

Charlène : Avant d’être salarié au GEIQ 3M, je travaillais en remplacement dans un multi accueil.

Fleur : Comment avez-vous connu le GEIQ 3M ?

Charlène : J’ai connu le GEIQ 3M par la mission locale.

Fleur : Que vous apporte l’accompagnement de votre tutrice GEIQ 3M dans la réussite de votre contrat en tant qu’assistante de vie aux familles ?

Charlène: L’accompagnement de ma tutrice me réconforte et me permet d’avoir une personne qui sait écouter et m’aider si jamais il y a un problème dans la structure où je travaille.

Fleur : Pouvez-vous définir le GEIQ 3M en 3 mots ?

Charlène : En 3 mots le GEIQ 3M c’est : à l’écoute, agréable, de bon conseil.

Questions concernant la gestion du COVID 19 dans votre métier :  

Fleur : Quel regard portez-vous sur votre métier en cette période de crise sanitaire ?

Charlène : C’est un métier important, si nous ne sommes pas là, il n’y a personne pour s’occuper des résidents.

Fleur : Êtes-vous directement confronté au COVID 19 dans votre métier ?

Charlène: Non, pour le moment il n’y a pas de cas dans notre établissement.

Fleur : Quelle préparation avez-vous eu en ce qui concerne le COVID 19 ?

Charlène: En arrivant dans l’établissement, nous devons prendre notre température en respectant les règles d’hygiène. Nous avons eu une vidéo en ce qui concerne l’équipement à avoir pour rentrer dans la chambre d’un(e) résident(e)s atteint du COVID-19. De plus, nous désinfections beaucoup plus l’environnement de nos résidents.

Fleur : Avec quel équipement de protection travaillez-vous ?

Charlène : Nous travaillons avec deux masques chirurgicaux par jour.

Fleur : Quels moyens sont déployés par l’EHPAD afin que les résidents puissent garder contact avec leur famille ?

Charlène : L’établissement à mis en place des appels Skype entre les résidents et leurs familles pour qu’ils puissent garder contact.

Fleur : Comment a réagi votre hiérarchie face à votre engagement ? Quels retours vous ont été donnés ?

Charlène: Notre hiérarchie a remercié tout le personnel, en nous précisant que s’il n’y avait pas encore de cas dans notre EHPAD c’était en partie grâce à l’entretien et les gestes barrières que nous effectuons.

Fleur : Que diriez-vous à une personne qui se pose la question de rejoindre votre métier en sachant qu’il y a de nombreuses offres à pourvoir ?

Charlène : Je dirai à cette personne, qu’il faut sauter le pas, moi même j’appréhendais lorsque j’ai postulé par rapport aux aprioris que l’on peut entendre, mais au final c’est une très belle expérience. On apprend beaucoup sur soi-même et des autres avec ce métier. Nos aînés ont besoin de nous au quotidien pour essayer de passer de bons moments pour la fin de leur vie. Rejoignez nous !

Le GEIQ 3M souhaite remercier Charlène pour son témoignage. Le GEIQ 3M remercie également tous ses salariés qui continuent de prendre soin des bénéficiaires en cette période de crise sanitaire et qui se retrouvent en première ligne : nos héros du quotidien.

 

Le GEIQ 3M a des postes à pourvoir dans les métiers de l’aide à la personne : http://www.geiq3m.com/offresdemploi/